Comment se passe un stage d'initiation à la grande voie avec Natura Grimpe ?

Dernière mise à jour : 4 juin


Clément et Raphael, ont une expérience d’escalade en falaise depuis plus d'un an, ils grimpent en tête et ont envie d’être autonomes en grande voie. Le temps d’un weekend printanier, ils ont choisi Natura Grimpe pour faire leur premier stage d'initiation à la grande voie à Saoû. Leur objectif principal est d'apprendre les manips de corde essentielles pour progresser en sécurité sur des itinéraires de plusieurs longueurs d'escalade.



Jour 1 : ateliers manips suivis d'une petite grande voie.


La matinée commence par l'apprentissage de la confection de relais en grande voie. Ce qui est nécessaire pour d'une part se sécuriser sur un relais dont les points d'ancrage sont non reliés par une chaine et d'autre part, pour assurer le second de cordée du haut de la paroi. C'est donc sur un site d’une longueur à Saoû, que les deux stagiaires apprennent d'abord à construire des relais en grande voie en découvrant dans le même temps le matériel d'escalade dont on a besoin ici (plaquette autobloquante, sangles, mousqueton primaire, anneau de cordelette...)

Durant cette matinée, Clément et Raphaël grimpent des voies d'une longueur en répétant ces manips d'escalade pour s'auto-assurer ensuite dans la descente en rappel. Ils apprennent comment faire un nœud autobloquant et à installer leur descendeur sur les cordes à double. Puis après une pause pique nique, ils grimpent en tête une petite aiguille « Le Pilier du Soleil » avec deux belles longues longueurs d'escalade dans le 5 sup pour redescendre en deux rappels. Pour finir, Clément et Raphaël apprennent à remonter sur corde à double en mode débrouille, au cas où par exemple, on se trompe de ligne de rappels et que l'on est donc obligé de remonter.


Jour 2 : vers l'autonomie en grimpant deux grandes voies aux profils d'escalade variés.


Au programme de ce jour, après une lecture du topo, on grimpe deux grandes voies d'une centaine de mètres chacune à l'Aiguille de la tour à Saoû. Les stagiaires grimpent en tête 6 longueurs d'escalade et descendent en 5 rappels, de quoi bien assimiler les manips de corde en grande voie apprises la veille. Des dalles grises, des passages athlétiques en fissures et en dièdre au rocher calcaire orangé permettent une gestuelle d'escalade variée. Au loin, un ciel orageux vers les montagnes de Dieulefit nous guette, mais il ne fait que traverser la ligne d'horizon. A la descente du sommet de la paroi, on voit comment on mets en place les cordes à double dans les relais de descente, de façon à rappeler les cordes sans jamais les perdre.



A l'issu de ce stage, Clément et Raphaël maîtrisent le BABA de l'escalade en grande voie avec une excellente empreinte carbone car ils sont venus à vélo depuis La Begude-de-Mazenc en parcourant 40km aller retour durant ces deux jours !


Découvrir notre offre de stage grande voie


Lire "7 conseils pour débuter la grande voie"

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout